Machu Picchu, la tête dans les nuages

Après Choquequirau la cité perdue, voici LE site inca, l’incomparable Machu Picchu!!
Pour se rendre sur les lieux, deux solutions s’offrent à nous :

  • payer 150 $US et y aller en train en 1h30 avec thé et biscuits servis à bord, OU,
  • « se balader » en bus (6h), collectivo (1h30) et à pied (2h) le long de la voie ferrée…

À votre avis, quelle est celle que nous avons choisie???

Après une brève nuit à Aguas Calientes, bourgade touristique au pied du Machu, nous…ou plutôt Daniel (et oui Math m’a abandonné sur cette aventure…il paraît qu’elle l’a déjà vu…) part à l’assaut des centaines et des centaines de marches à 5h du matin en compagnie de nombreux touristes à peine éveillés. Et oui le Machu Picchu se mérite!
Une heure de marches pour se dégourdir les gambettes et me voilà à l’entrée du site sacré…ça trépigne d’impatience et le nombre de touristes ne cesse de croître.
Machu 1Top, c’est parti la tête dans les nuages, ou plutôt dans la brume. Les incas avaient bien choisi le lieu pour bâtir une cité à l’abri des regards espagnols…
Devant moi se dressent les derniers vestiges de cette citadelle inca du 15ème siècle, construite à la même période que Choquequirau visité précédemment.
D’après certaines théories, il s’agissait d’un centre royal, politique et religieux important où 500 âmes vivaient jadis.
Pour habiter cette cité, les incas ont nivelé la crête de la montagne, construit des terrasses pour cultiver le maïs, acheminé l’eau depuis les cours des montagnes, construit des dizaines de bâtiments….tout cela durant 50 ans. Bref, un travail de titans!!

Les quelques centaines de marches à 5h du mat´m’ayant un peu Machu 2échauffées , je décide de prendre un « peu » de hauteur et d’affronter le cerro Machu Picchu. Pour vous situer, il s’agit d’une « petite » montagne dont le sommet est à 600m au dessus du site inca.
Quarante minutes et quelques litres de sueur plus tard, les marches vers le paradis furent gravies et me voilà dans une mer de nuages au sommet de nulle part.
Avec une dizaine de marcheurs téméraires autour de moi, nous rongeons notre frein en attendant que les portes du paradis s’ouvrent…il paraît que patience est mère de sagesse!!
Mais le Machu se mérite je vous dis!!!
Trois heures plus tard, la brume se dissipe et le spectacle commence…
IMPRESSIONNANT!!!
Vous voyez la photo des magazines montrant le Machu Picchu? Et bien je suis « dans » la photo!!!
Machu 3Les montagnes autour de moi, la brume ajoutant une pointe de mysticisme au lieu, la vue sur cette citadelle sacrée en contrebas…la recette du bonheur!
Clic-clac, quelques photos et je redescends les marches pour me retrouver dans une mer de touristes cette fois-ci…Fuyons, fuyons, j’en ai pris pleins les yeux aujourd’hui (et plein les jambes aussi 😉

Pour les photos, rdv comme d’habitude dans la galerie Picasa !

Infos pratiques pour les voyageurs
– si le train est trop cher pour vous, prenez un bus ou combi au terminal Santiago de Cusco direction Santa Maria (20/25 soles/pers). Une fois arrivés, prenez un nouveau collectivo pour Santa Teresa (40min – 10 soles/pers). Vous pouvez passer la nuit à Santa Teresa pour pô cher mais sommaire (10 soles/pers) et profiter des eaux thermales bien chaudes au petit matin (5 soles/pers l’entrée et c’est à 30 min de marche du centre ville).
– enfin un combi vous amène à Hydroelectrica (5 soles/pers -30min)… Il ne vous reste plus qu’à marcher pendant 2h le long de la voie ferrée jusqu’à Aguas Calientes.
– pour le retour, même système dans l’autre sens !!!! 🙂 Bas prix assurés !!!

Publicités

6 réflexions sur “Machu Picchu, la tête dans les nuages

  1. Hops, un petit coup d’oeil par ici, après tout on a partagé le même long et fatiguant bus de retour pour Cusco 😀
    Bon par contre, vous publiez plus vite que nous, on se maintient à au moins 2 semaines de retard!

    Tcho, peut être à bientôt.
    Xav & Alex
    Ponyridersontour.wordpress.com

  2. enfin c’est une bonne chose que quelqu’un soit resté à l’hôtel pour la grasse mat, ça permet de payer l’hôtel. Nous, en partant tous les deux à l’aube, on a omis de payer l’hôtelier … enfin il ne s’est pas réveillé à notre départ 🙂

  3. Aaaaaaahhhhh du re-rêve! A l’infini, mais merci oui 🙂 perso je crois que je n’aurai pas pu résister à un deuxième coup d’œil magique! Quelle force mentale mon ptit singe!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s