De la lune à la jungle !

Après avoir fait l’ascension du Huayna Potosi – vous vous souvenez notre 6088m?! – nous estimons que cela n’est pas suffisant et après une seule journée de repos, nous repartons pour 3 jours de trek… En voilà une idée, qu’elle est bonne !

ChoroCette fois-ci, c’est à 4 que nous allons explorer en autonomie un des chemins incas boliviens : le trek d’El Choro. Nathalie et Jérôme, rencontrés au Pérou lors de nos 45h de bus, sont arrivés en Bolivie quelques jours après nous et nous nous retrouvons donc à La Paz. 2 filles, 2 garçons, l’égalité parfaite !
Pour mieux les connaitre, faites un p´tit tour sur leur blog !

Le trek d’El Choro a la particularité de passer de 4800 à 1700m donc d’un paysage lunaire aux yungas, c’est à dire à la jungle bolivienne ! Changement climatique assuré !
C’est donc chargés – tente, matelas, nourriture pour 4 pour 3 jours… – que nous entamons les 60 kms de marche de la Cumbre, sur les hauteurs de La Paz, à Coroico.

ChoroPaysages arides, lunaires, minérales avec comme toile de fond les neiges éternelles et sommets à 6000m ! Magnifique !
Les garçons donnent la cadence et mènent la course, tandis que les filles avancent à leur rythme afin de tenir sur la longueur.
Lamas, alpagas, chevaux en liberté, petites maisonnettes, ruines incas et villages isolés… Nous croisons tout sur notre chemin mais comme à notre habitude, aucun touriste !
La descente se fait bien mais nous sommes surpris par la pluie et arrivons à notre premier campement à 3900m, tous mouillés ! Sympa pour monter la tente !

Au réveil, la pluie a laissé place aux nuages mais l’humidité est omniprésente ! Il faut continuer : nous entamons notre looooooongue descente sur des pavés incas mouillés et couverts de boue… Glissades assurées!!!!
La végétation change totalement et nous sommes bientôt au milieu deChoro lianes, de mousse. Incroyable !
C’est une trentaine de kilomètres que nous parcourons le deuxième jour entre descente, remontée, re-descente, re-remontée… Les gars gardent le sourire tandis que celui des filles se crispent! Les jambes de Math commencent à être très lourdes et la fatigue du Huayna et des derniers treks se fait bien ressentir !
Nous nous décidons à passer la nuit dans une petite bourgade bucolique de 3 habitations. Afin d’éviter la tente mouillée, nous négocions une chambre dans une auberge abandonnée pour 60 bolivianos (6€ pour 4, c’est pô cher !).
La nuit est réparatrice et permet de finir la quinzaine de kilomètres avec le sourire et sous le soleil ! 🙂

Si c’était à refaire, nous repartirions bien évidemment mais avec 2/3 jours de repos en plus afin de ne pas être en mode « marche automatique » et d’en profiter un peu plus !

Comme d’habitude, les photos sont dans la galerie Picasa !

Retour à La Paz avec Nathalie et Jérôme pour une brève escale. Direction le sud de la Bolivie tous les 4 afin de découvrir le fameux Salar d’Uyuni… Suite au prochain épisode ! 🙂

Infos pratiques pour les voyageurs
– des bâtons de marche sont fortement recommandés !!!! Nous n’en avions pas pris et l’avons regretté. La descente sur les pavés incas n’est pas de tout repos, surtout en cas de pluie.
– l’auberge du Japonais à Sandillani a fermé – a priori, le pauvre homme est mort. Il est possible de négocier avec les locaux une chambre mais encore faut-il qu’ils retrouvent la clé !!!! Si oui, bingo; si non, tente !
– ce trek est facilement faisable en autonomie mais il faut prévoir la nourriture pour les 3 jours car très peu de points de ravitaillement.

Publicités

Une réflexion sur “De la lune à la jungle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s