L’île mystérieuse…

imageQu’il est doux de réaliser ses rêves… ! Il existe quelques endroits sur terre qui exercent sur vous une attraction; vous ne savez pas pourquoi, mais vous voulez vous y rendre et découvrir ce petit coin de terre ! L’île de Pâques faisait partie de ces endroits, surtout pour Math : un magnétisme, une attirance, un lieu unique…
Notre périple sud-américain ne pouvait donc passer à côté de Rapa Nui, à près de 3700 kms de la côte chilienne.

Mais l’île de Pâques ne se raconte pas aussi facilement… Asseyez-imagevous, installez-vous confortablement, préparez-vous une p’tite eau chaude et c’est parti pour un voyage en plein océan Pacifique ! Vous êtes prêts ?

« Vol LAN 843, nous entamons notre descente sur Rapa Nui, atterrissage prévu dans 10 minutes : merci de relever votre tablette et votre dossier, attachez votre ceinture… Et profitez-en !! Iorana Hanga Roa! »

Ca y est, nous y sommes ! Il est 21h, heure locale, nous descendons de l’avion directement sur le tarmac, il fait une vingtaine de degrés plutôt humides… Nous sommes accueillis par un collier de fleurs qu’on nous glisse autour du cou ! Prêts à en prendre pleins les yeux pendant 6 jours et demi et à percer le secret des Moaïs !!!
L’île n’est pas très grande : 60 kms suffisent pour en faire le tour, un seul village : Hanga Roa comptant 3000 habitants à l’année, mais une multitude de balades à faire à pied, en vélo ou à scooter. Ce que nous avons fait évidement.

imageRapa Nui est avant tout une île volcanique comptant 70 cônes, qui a été colonisée par les Polynésiens, partis à la conquête de nouvelles terres, vers 800 ap. JC. Car, oui, nous avons mis les pieds en Océanie, et plus particulièrement en Polynésie. Petit interlude géographique : la Polynésie est un grand triangle au milieu du Pacifique délimité par Hawaiï au nord, la Nouvelle-Zélande à l’ouest et Rapa Nui à l’est. On vous en bouche un coin, hein ?!?!
Par ailleurs, Rapa Nui est officiellement et administrativement chilienne mais les locaux, eux, sont polynésiens et se sentent comme tels. Ils partagent la même langue et la même culture avec l’ensemble des îles du Pacifique.

imageQuelle première idée vous vient à l’esprit quand on évoque Rapa Nui ? … Les Moaïs bien évidemment !!! Nous vous le confirmons, ils sont bien là et ils sont nombreux !!!! A notre surprise, la majorité des Moaïs ont la face contre terre et seul un petit nombre se dresse fièrement (et ont été redressés sur leur Ahu). L’île compte actuellement 887 Moaïs dont la taille moyenne atteint les 10 mètres pour un poids de 40/60 tonnes ! Chaque Moaï a été taillé dans la carrière de Rano Raraku, entre le IX et XVIeme siècle, à flanc de volcan, dans la roche basaltique et à coups de pierres… Le seul instrument dont ils disposaient à l’époque. Différentes thèses existent sur le pourquoi et le comment de ces statues; la tradition orale étant règle d’or, il faut accepter ces mystères et ces doutes. La légende la plus répandue raconte que les Moaïs représentaient les ancêtres en charge de protéger l’île et ses habitants dans leur vie quotidienne. C’est pourquoi, ils sont tous dos à la mer… Sauf 7 d’entre eux, Akivi, regardant l’horizon représenteraient les 7 frères – chefs de tribus venus conquérir l’île…

Quand on arpente l’île, on se rend vraiment compte du travail imagetitanesque : la carrière de Rano Raraku se situe en son centre; ils devaient donc parfois parcourir jusqu’à 30 kms pour ériger ces statues sacrées sur leur Ahu, plateforme cérémonielle. Une fois érigé, le Moaï devait revêtir son Pukao, à savoir son petit couvre-chef, pesant en moyenne 10 tonnes… Comment ont-ils réussi ? Nous avons évoqué la potion magique de Panoramix… mais notre proposition ne semble pas faire l’unanimité !!!! 🙂
La légende explique que les statues étaient déplacées sur des troncs d’arbre, ce qui expliquerait le déboisement de l’île, puis érigées à l’aide de cordes et de petits cailloux permettant ensuite de déposer le pukao… Vous y croyez ? Nous restons sceptiques… Tout cela n’est que théorique !
Bref, ils sont bel et bien présents et leur visage et leur regard forcent au respect et à l’admiration.

Nous n’allons pas vous raconter en détail notre semaine passée sur cette île perdue en plein Pacifique – car encore plus que n’importe quel endroit, c’est un lieu qui se vit plus qu’il ne se raconte – mais imagequelques coins de Rapa Nui nous ont véritablement touchés et « envoûtés ». Cette ile ne se résume pas uniquement aux Moaïs. Nos coups de coeur :

  • la plage d’Anakena : 7 Moais redressés et superbement restaurés, le tout sous un décor de rêve : plage de sable blanc, palmeraie et eau transparente et turquoise ! Un vrai coin de paradis !
  • Ahu Tongariki ou comment se sentir tout tout petit face à ces 15 Moaïs plus imposant les uns que les autres ! Dany rêve d’en faire une équipe de rugby !!! Imaginez : un coucher de soleil sur l’océan, une bouteille de vin, 15 Moaïs et… vous, seuls face à ce spectacle ! Magique n’est pas assez fort… Il n’y a pas de mot… Des moment incroyables comme ils en existent rarement dans une vie !
  • Rano Kau et son lac : un cratère parfaitement conique avec, en son centre, un lac de 10m de profondeur ! Le tout avec une végétation unique et surplombant l’ensemble de l’île ! Bluffés ? Oui !
  • Rano Raraku, la carrière où tous les Moaïs ont été sculptés : le temps semble s’être arrêté à jamais sur ce versant. 200, 300, 500 Moaïs à jamais figés dans la roche. Certains semblent avoir été déposés là, sans parvenir à leur Ahu; d’autres ont été cassés en cours de chemin… Surprenant au lever de soleil !
  • les couchers de soleil sur Tahaï : trois Ahu regroupant en tout 7 Moaïs, les plus proches du village et le soleil déclinant qui enflamme l’océan et ces statues !image
  • l’océan Pacifique justement : cette étendue d’eau à perte de vue est tout simplement magnétique ! Une eau transparente, turquoise et sur plus de 3700 kms à la ronde avant de trouver la première terre habitée ! Un petit sentiment de Robinson Crusoe !
  • l’ambiance et les habitants : nous avons eu l’impression que rien ne pouvait déséquilibrer le calme, la sérénité et le bien-être de ce petit bout de terre. Malgré le ballet quotidien des avions arrivant de Santiago ou de Tahiti, les Pascuans gardent leur culture, leur langue, leurs traditions, leur mode de vie tranquille ! Nous nous sommes forcément posés la question « mais jusqu’à quand? ». Jusqu’à présent, les habitants paraissent assez confiants sur le maintien de leurs us et coutumes. Malgré leur appartenance au Chili, ils possèdent un gouvernement autonome qui favorise un développement lent de l’île… Nous leurs souhaitons de continuer sur ce chemin !image

Rapa Nui est à présent un rêve réalisé ! Plus qu’une simple ile, c’est un endroit qui apaise, qui pousse à la réflexion, à l’interrogation et qui « régénère » !!! Bref, allez-y et vivez-le !! 🙂

« Vol LAN 842, nous allons bientôt decoller. Merci de relever votre tablette et votre dossier, et d’attacher votre ceinture. La durée de notre vol pour rejoindre Santiago sera de 4h30. Bon vol sur LAN Airlines et merci d’avoir choisi notre compagnie ! « 

Pour entrapercevoir ce que nous avons vécu et vu, « quelques » clichés – désolés il y en a beaucoup… Faites votre propre choix !!!

imageInfos pratiques pour les voyageurs
– le camping Tipanie Moana est vraiment une bonne option : grand espace, cuisine aménagée, confort, des sanitaires bien tenus et un ceviche préparé par le patron, un régal !! Ils louent des tentes et matelas pour 5500CLP/pers/nuit pour 7 nuits.
– la vie sur l’île est chère; même le pain vaut parfois le double du continent !! Un conseil : venez avec un maximum de nourriture, chaque passager a droit à 23 kgs sur les vols LAN. Pour la première fois depuis 9 mois, nous sommes vraiment partis chargés : 10/12 kilos de nourriture pour deux en plus de toutes nos affaires !
– aucun souci pour louer voiture, scooter et vélo ! Pour les scooters, on conseille Insular qui est 7000 CLP moins cher qu’Oceanic, son concurrent et voisin !
– un must : allez à Tongariki au coucher du soleil. Personne n’y va car tout le monde veut voir le coucher de soleil sur l’océan. Mais vous assisterez à un spectacle magique : le soleil éclaire alors le visage des 15 Moaïs et vous serez les seuls spectateurs !
– l’ascension du volcan Terevaka afin d’avoir une vue a 360 degrés sur l’île !

Publicités

4 réflexions sur “L’île mystérieuse…

  1. Extraordinaire….. Votre emballement me plait beaucoup …..il y a peut de chance que j’aille camper la bas… Mais votre récit m’a plus . Bonne continuation. NANOU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s