Colombia, nous voilà !

imageCela fait déjà 15 jours que nous promenons notre sac-à-dos sur les routes de Colombie… Peut-être la fin du voyage se fait ressentir, peut-être les attentats en France ne nous ont pas donné l’envie de prendre le clavier et de raconter notre périple… Nous sommes en retard !
Allez, hop, hop, hop, venez voyager avec nous, on se rattrape !

C’est à deux que nous passons la frontière Equateur-Colombie en cette fin d’année 2014. Les filles – Lola et Marine pour ceux qui auraient oublié – nous ont abandonné pour visiter le sanctuaire de Las Lajas, un Lourdes colombien à l’extrême Sud du pays. Mais abandon de courte durée, puisque nous nous retrouvons à Popayan, la ville blanche, pour passer le 31 ensemble !
Dernière frontière que nous franchissons avant le retour en France… Nous la savourons encore plus ! Nous avons une pensée pour Pedrito, notre van, que nous aurions dû ramener dans sa patrie… imageVous connaissez l’histoire !

De notre côté, nous préférons la nature aux grandes cathédrales et partons donc pour la Laguna de la Cocha. Notre première étape colombienne : ambiance petits chalets en bois au bord d’un lac, au milieu d’une végétation verdoyante ! Détente avant de commencer notre dernier pays.
Nous sommes, dès les premiers instants, conquis par la gentillesse et la disponibilité des Colombiens ! Eux, ils n’ont pas peur de l’étranger ! Discuter, raconter, sourire… Ils viennent d’emblée vers nous pour savoir si nous avons besoin d’infos, d’où nous venons… Et pour la première fois depuis le début de notre périple, lorsqu’un habitant nous donne une direction, une information nous ne pouvons en douter : celle-ci est juste et s’il ne sait pas, il dira simplement « je ne sais pas » !!! Bonheur !!!

imageAprès deux jours, chaque duo de son côté, nous retrouvons Marine et Lola à Popayan : ville coloniale aux façades blanches avec ses places, ses marchés et ses églises. C’est aussi à Popayan que nous croisons le temps d’un apéro, Laura, cousine de Math qui vit à Pereira, en Colombie, depuis septembre. Retrouvailles de courte durée qui se prolongeront par la suite… Mais chaque chose en son temps 🙂 !

Nous passons donc le cap de l’année 2015 à 4 : le même quatuor qu’à Noël toujours réuni autour d’un bon repas et d’une bonne bouteille de vin !!! Mais un 31 n’est pas un 31 sans un petit tour sur le dancefloor… C’est donc en pantalon, t-shirt et chaussures de trek – nous vous rappelons que notre garde de robe depuis un an n’est pas très variée ni très glamour !! – que nous allons enflammer un bar salsa-rétro de Popayan !!!! Fous rires assurés !!!

Après cette pause citadine, nous prenons un gros bol d’air à Tierradentro, atteint après quelques heures de bus au milieu de imagepaysages grandioses. Tierradentro, parc archéologique classé à l’UNESCO, est le symbole de rites funéraires puisqu’on y a découvert des centaines de tombes. Pour être honnêtes, les tombes ne nous ont pas transcendés… En revanche, nous avons fait une bonne rando de 8h afin de visiter tous les sites et cette balade vaut vraiment le coup : une nature verdoyante avec des points de vue sur les sommets environnants vraiment magiques ! Le petit village de Tierradentro regroupant un millier d’habitants ne semble pas avoir évolué depuis 50 ans. Un vrai petit coin de paradis rural !!! Nous avons vraiment aimé !!!

Puis, nous continuons notre route, toujours à 4, vers le deuxième site archéologique du sud colombien : San Agustin et ses statues. Nous avons été beaucoup moins conquis par cette escapade !! La ville de San Agustin est ultra touristique, l’accueil ainsi que les prix s’en font ressentir !!! Peu à notre goût !! Après une brève rando afin de visiter deux sites principaux, nous décidons avec Dany d’écourter cette pause et de reprendre le bus, à peine 24h après notre arrivée… Quand on ne le sent pas, il ne faut pas se forcer !!!
imageNous retrouvons Laura qui voyage avec deux amies, nous partons donc tous ensemble vers le désert de Tatacoa, un peu plus au nord !

Nous nous réveillons : 6 janvier ! Jour anniversaire de… Dany boy ! 37 ans !!! Quoi de mieux qu’un désert colombien et 5 femmes pour l’entourer ?!?!?! Monsieur est chanceux !!! 🙂
Le désert de Tatacoa est la deuxième zone aride la plus étendue de Colombie après la péninsule de la Guajira, sur la côte caraïbe. Désert est un bien grand mot, il s’agit en fait d’une forêt tropicale sèche, mais avec une érosion très importante qui donne une allure de « petit Colorado » – un peu comme le Colorado provençal !! – à cet espace de 330 km2. Un sol rouge sombre ou gris clair, des petits canyons, des températures qui peuvent atteindre les 50° – 40° pour la journée du 6 janvier !! – des cactus de part et d’autres, des chèvres comme seuls habitants et… le silence !!! Le silence du désert est réputé : les sons semblent être étouffés et nous n’avons pas le goût à briser ce calme imageet cette quiétude ! Une vraie découverte d’autant plus que le contraste est saisissant avec ce que nous venons de découvrir au sud de la Colombie où le vert et la végétation dense sont les maîtres mots !
Une journée hors du temps !

Cette étape sous la chaleur marque la dernière journée avec Marine et Lola, après un mois de vagabondage et de crapahutage ensemble !!! Les filles, c’était top de vivre tout cela avec vous !! On recommence quand vous voulez !!! MERCI à vous deux !!! Que le vaya bien, chicas !

Et voici quelques photos de nos premières découvertes colombiennes.

Publicités

Une réflexion sur “Colombia, nous voilà !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s